Accueil > Actualités > Nexo attaque la Bulgarie, l’ETF Ethereum de Grayscale repoussé et Trezor piraté : Actu Crypto du 29 janvier

Nexo attaque la Bulgarie, l’ETF Ethereum de Grayscale repoussé et Trezor piraté : Actu Crypto du 29 janvier

Le point marché

Mais quelle semaine pour le marché crypto ! C’est le retour des montagnes russes, avec un Bitcoin qui plonge sous les 39 000 dollars et qui a entraîné dans sa chute l’ensemble du marché des altcoins. 

Si le géant est finalement revenu dans le droit chemin, la semaine a été plus que mouvementée. 

Aussi, il est l’heure de notre crypto actu hebdomadaire !

Terraform Labs déclare faillite et fait appel au Chapitre 11

Dimanche 21 janvier, Terraform Labs, l’entité derrière l’écosystème Terra, a déclaré faillite en se plaçant sous la protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis. Cela fait suite à l’effondrement de ses cryptomonnaies UST et LUNA en mai 2022, qui avait entraîné la perte soudaine de près 40 milliards de dollars de valeur sur le marché crypto. 

La demande a été déposée au tribunal du Delaware, indiquant que Terraform Labs a entre 100 et 199 créanciers et des actifs estimés entre 100 et 500 millions de dollars. 

La procédure vise à permettre à l’entreprise de poursuivre son activité tout en gérant les litiges en cours, y compris ceux avec la SEC. Do Kwon, fondateur de Terraform Labs, pourrait être jugé aux États-Unis en mars prochain.

Trezor victime d’une attaque de phishing par e-mail frauduleux

Mercredi 24 janvier 2024, Trezor, fournisseur de portefeuilles matériels pour cryptomonnaies, a été victime d’une attaque de phishing suite à une faille de sécurité chez un de ses fournisseurs de messagerie tiers. Un e-mail non autorisé, prétendant être de Trezor et invitant à une prétendue mise à niveau des réseaux, a été envoyé aux utilisateurs dans le but de les inciter à révéler leurs données de sécurité, notamment leur Seed phrase, ce qui pourrait entraîner la perte de leurs fonds.

Trezor a rapidement réagi en alertant ses clients sur le réseau X, les conseillant de ne pas interagir avec cet e-mail suspect. La société assure que les portefeuilles et les fonds des clients restent sécurisés tant que les informations sensibles, comme la Seed phrase, ne sont pas divulguées. Cet incident fait suite à une faille importante de sécurité touchant 66 000 de leurs utilisateurs révélée une semaine auparavant.

La SEC retarde à nouveau la décision concernant la demande de Grayscale pour un ETF Ethereum

La SEC (Securities and Exchange Commission) a une nouvelle fois reporté sa décision concernant la demande de Grayscale pour un ETF Ethereum, soulevant des questions sur la preuve d’enjeu (Proof of Stake) et la concentration de contrôle de la blockchain. 

Dans sa déclaration du 25 janvier 2024, la SEC s’interroge également sur les produits à terme Ethereum. 

Les commentaires publics sont attendus sous 21 jours, suivis d’une période de réponses de 35 jours pour la SEC

Ce retard fait suite à un premier report en décembre 2023 et à des reports similaires pour d’autres propositions d’ETF Ethereum, dont celles de BlackRock et Fidelity. Malgré l’approbation récente d’ETF Bitcoin, l’incertitude persiste quant à l’approbation d’un ETF Ethereum, avec des attentes mitigées pour une décision potentielle en mai.

Noble s’associe avec Hashnote pour déployer des titres tokenisés sur Cosmos

Noble, la plateforme d’émission d’actifs numériques, s’associe à Hashnote, un gestionnaire d’actifs bien connu dans l’univers des FinTech, pour lancer USYC, un produit de titres tokenisés sur Cosmos. 

L’USYC, émis sur Noble, peut circuler dans l’écosystème Cosmos et permet d’étendre l’utilisation des actifs du monde réel (RWA) tokenisés, dont le marché est en forte croissance. Noble, support du stablecoin USDC dans Cosmos, et Hashnote visent à exploiter l’interopérabilité des blockchains via le protocole IBC (protocole de communication inter-blockchain), avec USYC servant potentiellement de garantie dans les applications DeFi de Cosmos.

Le président de la CFTC appelle à plus de régulation des cryptomonnaies

Rostin Behnam, président de la CFTC (Commodity Futures Trading Commission), a exprimé ses préoccupations sur le manque de régulation des cryptomonnaies, en particulier après l’approbation des ETF Bitcoin spot par la SEC

Il critique la régulation indirecte apportée par les ETF, soulignant les risques liés à la cybersécurité et aux pratiques opaques des marchés au comptant. Il demande donc des lois plus strictes pour mieux contrôler ce secteur et assure que les transactions en cryptomonnaies peuvent être suivies et vérifiées grâce à la technologie sur laquelle elles reposent.

Nexo réclament 3 milliards d’euros à la Bulgarie 

Nexo a intenté une action en justice contre la Bulgarie, réclamant 3 milliards de dollars de dommages et intérêts suite à une perquisition de ses bureaux en janvier 2023 dans le cadre d’une enquête pour blanchiment d’argent, fermée faute de preuves en décembre dernier. 

Cette perquisition, survenue dans un contexte de crise de confiance dans le secteur après plusieurs faillites majeures en 2022, a provoqué une fuite massive de fonds de la plateforme. 

Avec l’appui du cabinet d’avocats Pillsbury Winthrop Shaw Pittman LLP, Nexo a déposé une demande d’arbitrage auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements, arguant que les actions de la Bulgarie ont causé des dommages significatifs à sa réputation et à ses activités. L’entreprise demande à l’Etat bulgare 3 milliards de dollars de dommages et intérêts. 

La société espère que cette démarche juridique mettra en lumière les conséquences des actions non fondées des autorités et préviendra de futures pertes inutiles de valeur dans le secteur.

La crypto de la semaine

Cette semaine, c’est Manta qui fait parler d’elle en prenant la tête de notre classement. Le token signe une superbe performance de + 49,2 %. L’annonce par Binance de l’ajout du token de Manta Network sur sa plateforme, le 15 janvier dernier, continue d’attirer les investisseurs. Les chiffres sont d’ailleurs plus qu’évocateurs puisque Manta vient de faire son entrée dans le Top 10 des réseaux centralisés les plus utilisés. 

Pour rappel, Manta Network est un projet qui vise à améliorer la confidentialité et la sécurité des transactions de cryptomonnaies et des applications décentralisées (dApps) sur la blockchain. Il utilise des techniques de cryptographie avancées pour masquer les détails des transactions, comme l’identité des utilisateurs et les montants échangés, afin de garantir une plus grande confidentialité. 

Le chiffre de la semaine : 34

C’est le pourcentage d’augmentation du nombre de détenteurs de crypto-monnaies en 2023. Selon un rapport de Crypto.com, le nombre de propriétaires de crypto-monnaies est passé de 432 millions à 580 millions, signant une hausse de 34 %. Cela montre le regain d’intérêt certain du secteur. 

Engelbert Leprince

Rédacteur

Pour aller plus loin :