Accueil > Actualités > Trump dit non aux CBDC, l’ONU attaque Tether et Solana Mobile sort Chapter 2 : Actu Crypto

Trump dit non aux CBDC, l’ONU attaque Tether et Solana Mobile sort Chapter 2

Le marché est en apnée depuis plusieurs semaines et l’on s’ennuierait presque ! A trois mois du halving, tous les feux sont au vert, mais le marché semble retenir son souffle. Comme si les investisseurs étaient soudainement saisis par un accès de prudence suite à la mise sur le marché des ETF Bitcoin Spot. 

Si les spéculateurs amateurs du doigt mouillé sont nombreux, dans les faits, personne n’est en mesure de quantifier l’impact réel de l’arrivée des géants de la finance traditionnelle dans le marché crypto. 

Aussi, il est l’heure de notre crypto actu de la semaine !

Le point marché

Malgré un réveil de fin de semaine, le marché crypto est en berne depuis l’approbation des ETF Bitcoin Spot. Sur le banc des accusés, les liquidations massives de l’ETF Future de Grayscale venant plomber les performances de l’actif.

Toutefois, l’engouement est bien réel, les volumes sont là et le marché semble convaincu d’une prise de valeur à long terme. Côté chiffres, le Bitcoin accuse une baisse de 2,5 % sur la semaine, son cours étant bloqué sous les 42 000 dollars. Sa dominance face aux altcoins descend sous les 49 %.

On continue d’observer une légère contraction de la capitalisation totale du marché qui atteint 1,65 trillion de dollars. Soit 40 milliards de dollars de moins que la semaine passée. 

La crypto de la semaine

Cette semaine, c’est au tour de Ronin de prendre la tête du classement avec une superbe course de fond débutée le 15 janvier, propulsant l’actif à +35 %.

Dans un thread du 19 janvier, la blockchain a annoncé une évolution majeure de son Ronin Wallet faisant bondir le cours .

Pour rappel, Ronin est une blockchain EVM spécialement conçue pour les jeux vidéo. Développée par Sky Mavis, la société à l’origine d’Axie Infinity. Optimisée pour des transactions quasi-instantanées à faible coût, Ronin facilite des millions de transactions en jeu de manière fluide, ce qui en fait la plateforme privilégiée pour les jeux Web3.

Une tentative de piratage majeure sur Bitfinex

Dimanche 14 janvier, la plateforme d’échange Bitfinex a été la cible d’une tentative de piratage sophistiquée impliquant une transaction massive de XRP.

Environ 15 milliards de dollars de XRP, soit près de la moitié de la capitalisation boursière de la cryptomonnaie, auraient été transférés vers Bitfinex en une seule transaction. Cette nouvelle a immédiatement soulevé des inquiétudes quant à la centralisation de l’actif et son impact potentiel sur la liquidité du marché.

Paolo Ardoino, directeur technique de Bitfinex, a rapidement clarifié la situation, révélant que la transaction signalée était en réalité une fausse manœuvre destinée à pirater la plateforme. Il a expliqué que le transfert réel ne concernait que quelques centimes de XRP et n’avait pas été effectué en raison d’un manque de liquidités du côté de l’expéditeur. Cette tentative de piratage visait en fait à créer une brèche dans la sécurité de Bitfinex pour une attaque ultérieure. Mais il faudra repasser !

Donald Trump dit non aux CBDC aux États-Unis

L’ancien président et candidat à l’élection présidentielle américaine de 2024, Donald Trump, a récemment pris une position ferme contre la création d’une CBDC (monnaie numérique de banque centrale) aux États-Unis. Cette déclaration a été faite lors d’un discours de campagne à Portsmouth, New Hampshire, le 17 janvier, où il a promis de protéger les Américains contre ce qu’il considère comme une « tyrannie gouvernementale ».

Trump a clairement exprimé son engagement à empêcher la Réserve fédérale de développer une CBDC, affirmant que cela donnerait au gouvernement fédéral un contrôle total sur l’argent des citoyens. Il a souligné les risques potentiels pour la liberté individuelle, déclarant que le gouvernement pourrait « prendre votre argent et vous ne sauriez même pas qu’il a disparu« . 

A ce jour, le président à la mèche blonde fait la course en tête des primaires républicaines. 

L’ONU tacle Tether dans la lutte contre le blanchiment

Un récent rapport de l’ONU (Organisation des Nations unies) a mis en lumière l’utilisation croissante de l’USDT, le stablecoin de Tether, dans des activités de blanchiment d’argent, en particulier en Asie du Sud-Est. 

D’après le rapport, l’USDT est devenu un outil clé dans diverses escroqueries, notamment les casinos en ligne illégaux et les « fraudes sentimentales » ou « pig butchering ». Sa stabilité, sa compatibilité avec de multiples blockchains et sa liquidité élevée (94 milliards de dollars) en font un choix privilégié pour les criminels souhaitant transférer et anonymiser rapidement de grandes sommes d’argent.

La réponse ne s’est pas faite attendre puisque moins de 24 h après la sortie dudit rapport, Tether est vivement monté au créneau pour rappeler son engagement à lutter contre les fraudes au travers son système de surveillance on-chain. 

« L’analyse de l’ONU ignore la traçabilité des tokens Tether et le bilan prouvé de Tether dans la collaboration avec les forces de l’ordre. L’ONU devrait également discuter de la manière dont les stablecoins centralisés peuvent améliorer les efforts contre le crime financier », déclare la société.

Ce n’est pas la première fois que Tether est pointé du doigt et l’entreprise tente depuis plusieurs mois de redorer son image sur soupçons de manque de transparence.

L’entreprise a reçu plusieurs soutiens de poids dont Justin Sun, fondateur de Tron, qui conteste lui aussi l’utilisation privilégiée de l’USDT par les cybercriminels.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les relations sont tendues entre l’agence internationale et le secteur crypto

L’inquiétude persiste autour du stablecoin TrueUSD 

Le marché des cryptomonnaies a été récemment secoué par la déstabilisation du stablecoin TrueUSD (TUSD), perdant temporairement de son ancrage (PEG) au dollar américain. En effet, à la lueur de l’USDT, le TUSD est censé avoir une valeur équivalente à 1 dollar. C’est le principe même d’un stablecoin. 

Mais dans la nuit du jeudi 18 janvier, le TUSD a subi une chute notable, atteignant un point bas d’environ 0,9685 $, ce qui a suscité des inquiétudes parmi les détenteurs. Bien que le prix se soit depuis quelque peu redressé, s’échangeant aux alentours de 0.99 dollar, cette fluctuation a mis en lumière la volatilité potentielle des stablecoins.

Face à cette situation, TrueUSD a pris des mesures pour rassurer les investisseurs et les utilisateurs, et a annoncé une mise à niveau complète de son système d’audit de réserve fiduciaire en partenariat avec MooreHK, un cabinet comptable basé à Hong Kong. Cette mise à jour vise à fournir des détails supplémentaires sur les fonds de réserve et à restaurer la confiance dans le stablecoin.

Nous en saurons bientôt plus sur l’avenir de ce stablecoin, les prochaines semaines seront décisives.

Solana annonce le lancement de Chapter 2

Après le succès retentissant du SAGA, le premier téléphone de Solana Mobile, l’entreprise vient d’annoncer la sortie de son nouveau modèle, le « Chapter 2 ». Son prédécesseur ayant suscité un vif intérêt grâce à des airdrops et récompenses exclusives pour ses détenteurs, il fallait impérativement un épisode 2. 

Le 16 janvier, Solana a donc publié un teaser sur son compte X (ex-Twitter) officialisant la sortie prochaine du« Chapter 2 » au prix de 450 $.

Contrairement au premier modèle, le Chapter 2 ne disposera pas du « Saga genesis token », clé des airdrops précédents. Cependant, Solana Mobile envisage de mettre en place un mécanisme similaire pour le Chapter 2, sans que l’on en sache plus sur les contours de l’offre.

Les livraisons sont prévues pour la première moitié de 2025. Le pari est donc risqué pour les investisseurs. 

MetaMask propose une offre de staking

Le célèbre fournisseur de portefeuilles crypto MetaMask a annoncé lancer un service de staking sur Ethereum, simplifiant le processus de gestion d’un nœud de validateur. 

Annoncé le 18 janvier, ce nouveau service, accessible via MetaMask Portfolio, permet désormais aux stakers d’investir 32 ethers (ETH) pour gérer leur propre nœud de validation

MetaMask prend en charge la gestion du nœud, offrant une solution clef en main qui élimine le besoin de matériel et réduit les risques associés au staking, tels que le slashing et les temps d’arrêt. Et ce, en échange de 10% de commission sur les récompenses des validateurs.

Les rendements seraient quant à eux de 3,4% (frais déduits) et seraient similaires à ceux proposés par Lido, leader du secteur du liquid staking et souvent critiqué pour la centralisation de son offre. Environ 40% des ETH stakés le sont sur sa plateforme. 

Si les réactions sont partagées du côté de la communauté, cette solution tout inclus saura à coup sûr séduire son public.

Le chiffre de la semaine : 10

C’est le montant en milliards de dollars des volumes de transactions des ETF Bitcoin Spot.

Pour rappel, la SEC avait annoncé le mercredi 10 janvier valider les 11 demandes de mise sur le marché de ces véhicules financiers.

Le succès est donc plus qu’au rendez-vous.

Engelbert Leprince

Rédacteur

Pour aller plus loin :