Accueil > Actualités > Greenpeace veut faire la guerre au Bitcoin et aux cryptomonnaies

Greenpeace veut faire la guerre aux cryptomonnaies

Cette semaine, le marché accuse de nouveau une légère baisse pour s’établir à 2600 milliards de marketcap tandis que le Bitcoin continue sa consolidation autour des 65 000 dollars.

Toujours à la traîne sur son aîné, ETH est en baisse de 5,5% sur la semaine. Bien qu’attendu, le report de la décision de la SEC sur l’avenir de l’ETF Ethereum est pour beaucoup dans ce repli. 

Le secteur des Real World Asset a toutefois fait couler beaucoup d’encre suite aux récentes déclarations de Blackrock sur le sujet. La plupart des cryptomonnaies issues de ce secteur profitent d’une hausse confortable. 

A moins d’un mois du halving, l’intérêt, les liquidités, tout est aligné pour que le marché reparte à la hausse. 

Aussi, il est l’heure de notre crypto actu hebdomadaire !

La SEC reporte sa décision sur l’ETF Ethereum de Grayscale

La SEC reporte sa décision sur l’ETF Ethereum de Grayscale.

La SEC a reporté sa décision sur l’ETF de contrats à terme de Grayscale jusqu’au 30 mai, après un précédent report en décembre. Cette décision intervient alors que Grayscale cherche également l’approbation pour un ETF au comptant sur Ethereum

L’agence souhaite plus de temps pour examiner la proposition et a ouvert la demande aux commentaires publics. La SEC a également reporté les décisions sur d’autres ETF Ethereum de BlackRock et Fidelity.

Source : CoinTelegraph

MicroStrategy rachète pour 623 millions de dollars de Bitcoin

MicroStrategy rachète pour 623 millions de dollars de Bitcoin.

MicroStrategy a encore augmenté son stock de Bitcoins, en achetant 9 245 BTC pour 623 millions de dollars le 19 mars 2024. Cette acquisition suit l’achat de 12 000 BTC la semaine précédente. Avec cet achat, MicroStrategy détient maintenant 214 246 BTC, soit 1,1 % de l’offre totale en circulation, pour un investissement total de 7,53 milliards de dollars depuis 2017. Le coût moyen d’achat par Bitcoin est de 35 160 dollars

Actuellement, la valeur de leur portefeuille Bitcoin est d’environ 14 milliards de dollars, représentant une plus-value de 6,47 milliards de dollars. Récemment, MicroStrategy a levé 600 millions de dollars grâce à une offre de billets convertibles destinée aux investisseurs institutionnels, avec un taux d’intérêt de 0,875 % et une échéance en 2031. 

Ces fonds ont été utilisés pour augmenter les réserves de Bitcoin de l’entreprise et pour d’autres besoins corporatifs.

Source : Cryptoast

Starknet annonce sa feuille de route pour 2024

Starknet annonce sa feuille de route pour 2024

Starknet a annoncé sa feuille de route ambitieuse pour 2024, promettant des avancées significatives pour améliorer la rapidité et réduire les coûts des transactions sur Ethereum. Parmi les mises à jour prévues, l’introduction de l’exécution parallèle au deuxième trimestre qui permettrait au réseau de traiter plusieurs transactions simultanément. Une avancée majeure par rapport au système actuel qui traite les transactions séquentiellement. Elle permettrait de désengorger le réseau et d’optimiser l’efficacité des transactions. 

De plus, Starknet a déjà réalisé des progrès notables dans la réduction des frais de transaction, grâce à l’intégration de l‘EIP-4844, lors de la dernière mise à jour récente d’Ethereum. 

Cette intégration a entraîné une baisse spectaculaire des coûts, rendant les échanges sur Starknet plus accessibles.

Source : The Block

Greenpeace fait la guerre à Bitcoin

Greenpeace fait la guerre à Bitcoin.

Greenpeace a récemment publié un rapport critiquant l’impact environnemental du minage de Bitcoin. L’ONG affirme qu’il y aurait des liens entre cette industrie et les secteurs des énergies fossiles ainsi que des groupes climatosceptiques. Cependant, cette perspective est contestée par de nombreux experts qui soulignent les avantages potentiels du minage de Bitcoin pour l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables.

Le rapport de Greenpeace, financé en partie par Chris Larsen de Ripple, a été critiqué pour son manque de rigueur et ses affirmations parfois erronées. Par exemple, contrairement aux allégations de Greenpeace, des études montrent que plus de la moitié de l’énergie utilisée pour le minage de Bitcoin provient de sources renouvelables. De plus, l’empreinte carbone de Bitcoin serait stable depuis quatre ans malgré l’augmentation de l’activité de minage.

Greenpeace suggère également que le minage de Bitcoin consomme une quantité importante d’eau, une affirmation basée sur des données controversées. 

En réalité, le minage de Bitcoin peut contribuer à stabiliser le réseau électrique et rendre les énergies renouvelables plus attractives en offrant une source de revenus supplémentaire aux producteurs d’énergie.

La communauté crypto a réagi avec virulence sur les réseaux suite à la publication de ce rapport.

Source : Cryptoast

Blackrock se lance dans la tokenisation des actifs réels (RWA)

Blackrock se lance dans la tokenisation des actifs réels (RWA).

Blackrock crée BUIDL », son premier fonds tokenisé sur Ethereum, ciblant les investisseurs institutionnels. Ce fonds, agissant comme un stablecoin, offre des rendements en dollars via des liquidités ou des bons du Trésor américain. 

Pour l’heure, « BUIDL » est exclusivement réservé aux clients fortunés de Blackrock. Après cette annonce par l’entreprise, le secteur des Real World Asset (RWA) a connu une forte augmentation sur le marché des cryptomonnaies

Source : BFM TV

RealT réussit à lever 5 millions de dollars

RealT réussit à lever 5 millions de dollars.

RealT, pionnier de l’immobilier tokenisé, a lancé une levée de fonds communautaire de 5 millions de dollars via des equity token. Il aura suffi de quelques heures pour que l’ensemble des tokens soient vendus. Les investisseurs pouvaient devenir actionnaires de RealT dès 50$.

Cette initiative s’inscrit dans la dynamique de croissance du secteur de la tokenisation, estimée entre 16 100 et 68 000 milliards de dollars d’ici à 2030. 

RealT a d’ailleurs choisi la Suisse pour son cadre réglementaire favorable à la tokenisation. 

Source : Journal du Coin

Le chiffre de la semaine : 10

Le chiffre de la semaine.

C’est le montant en millions de dollars de token, brûlé accidentellement par un membre de l’équipe de Slerf, un même coin sur Solana. Ce dernier a burn l’entièreté des tokens de la presale avant de présenter ses excuses publiques sur X.

Dans les minutes qui ont suivi, le token a explosé.

Engelbert Leprince

Rédacteur

Pour aller plus loin :