Accueil > Actualités > Toute la planète finance veut lancer son stablecoin !

Toute la planète finance veut lancer son stablecoin ! 

À l’approche du halving de Bitcoin, prévu dans moins de 15 jours, le marché semble être dans un état végétatif. 

Au cours de la semaine, Bitcoin a connu une période de baisse, flirtant avec le seuil des 65 000 dollars avant de rebondir tardivement pour se stabiliser juste en dessous des 70 000 dollars. Cela marque une diminution d’environ 2% sur la semaine. En parallèle, Ethereum peine toujours à suivre le rythme et enregistre une baisse de 6% durant la même période.

Malgré ces fluctuations, les indicateurs restent positifs. Grayscale s’apprête à finaliser la liquidation de ses positions, l’intérêt pour les ETF Bitcoin demeure fort, et une éventuelle baisse des taux directeurs par la FED pourrait injecter plus de liquidités sur le marché.

Aussi, c’est l’heure de notre crypto actu hebdomadaire ! 

FTX : le PDG par intérim gagne 1575 $ de l’heure !

FTX : le PDG par intérim gagne 1575 $ de l’heure !

La procédure de faillite de FTX, dirigée par le PDG par intérim John Ray III, révèle des coûts exorbitants, suscitant des inquiétudes parmi les clients en attente de remboursement. 

Avec un salaire horaire de 1575 $, Ray a déjà accumulé près de 5 millions de dollars, tandis que les frais juridiques s’élèvent à 1,5 million de dollars par jour depuis août 2023. Cette situation soulève des questions sur l’impact de ces dépenses sur les remboursements promis aux clients, basés sur les valeurs de novembre 2022, lorsque le Bitcoin valait 17 000 $. 

La gestion de cette faillite semble lucrative pour certains, et contraste avec les pertes subies par de nombreux clients. 

Source : Journal du coin

Paypal ouvre les paiements internationaux aux utilisateurs américains du PYUSD 

Paypal ouvre les paiements internationaux aux utilisateurs américains du PYUSD.

PayPal élargit l’utilisation de son stablecoin PYUSD, et permet désormais aux clients américains de réaliser des transferts internationaux

Lancé en août 2023, le PYUSD dispose d’une capitalisation de 190 millions de dollars et se hisse 12e au classement. Loin derrière le leader Tether, qui dépasse les 100 milliards de dollars de capitalisation. 

Grâce à Xoom, le service de PayPal, les utilisateurs américains peuvent désormais envoyer de l’argent à l’étranger dans 160 pays.

Source : Journal du coin

Les mineurs de Bitcoin ne verront pas leurs revenus baisser avec le halving

Les mineurs de Bitcoin ne verront pas leurs revenus baisser avec le halving.

Le PDG d’Acheron Trading, Laurent Benayoun, suggère que le prochain halving de Bitcoin pourrait ne pas réduire la rentabilité du minage grâce à l’augmentation des frais de réseau, stimulée par les inscriptions d’Ordinals et la finance décentralisée sur Bitcoin (BTCFi). 

Malgré la réduction des récompenses de bloc de 6,25 BTC à 3,125 BTC prévue le 20 avril, l’essor des NFT et de la DeFi sur Bitcoin pourrait compenser cette baisse. Les frais de transaction moyens de Bitcoin sont actuellement de 4,88 $, en baisse par rapport au mois dernier, mais ont augmenté de 86 % au cours de l’année dernière. 

La rentabilité des sociétés de minage dépendra du prix du Bitcoin et de l’efficacité énergétique de leur équipement. Les mineurs pourraient rester rentables si le prix du Bitcoin reste au-dessus de 70 000 $.

 Source : Coin Telegraph

Ripple veut lancer son propre stablecoin

Ripple veut lancer son propre stablecoin.

Ripple se prépare à lancer son propre stablecoin adossé au dollar, visant à rivaliser avec les leaders du marché comme Tether (USDT) et Circle (USDC). Annoncé par Brad Garlinghouse, PDG de Ripple, ce stablecoin sera disponible sur Ethereum et sur la blockchain Ripple en tant que token ERC-20. 

Monica Long, présidente de Ripple, souligne que ce stablecoin vise à ouvrir de nouvelles opportunités pour Ripple dans les secteurs institutionnels et DeFi. Destiné principalement aux PME et aux institutions financières non bancaires, le stablecoin de Ripple promet une conformité supérieure à celle de ses concurrents. Les réserves soutenant le stablecoin seront composées de liquidités, de bons du Trésor américain et d’autres équivalents de trésorerie, avec des audits réguliers par un cabinet comptable non encore désigné. 

Le lancement est prévu pour l’année 2024. 

Source : Coin Tribune

Lido, leader contesté du staking sur Ethereum

Lido, leader contesté du staking sur Ethereum.

Lido, le géant du staking d’Ethereum, voit sa dominance s’éroder, passant sous les 30% de part de marché. Cette baisse est attribuée à l’arrivée de nouveaux acteurs comme Swell et Ether.fi, ainsi qu’à la popularité croissante du staking non-custodial. 

Malgré sa position de leader, la réduction de la part de Lido est vue comme un pas vers une décentralisation accrue du staking sur Ethereum, répondant aux préoccupations autour de la concentration du pouvoir. La diversité croissante des options de staking est essentielle pour la sécurité et la décentralisation de la blockchain Ethereum.

Source : Cryptoast

Sony Bank veut lancer un stablecoin sur le Yen au Japon

Sony Bank veut lancer un stablecoin sur le Yen au Japon.

Sony, le géant technologique, se lance dans l’univers des stablecoins avec sa filiale Sony Bank au Japon. En collaboration avec Startale, Sony explore l’intégration de la blockchain et du Web3 dans ses activités, y compris les jeux vidéo. 

Sony Bank teste actuellement un stablecoin adossé au yen sur Polygon, afin de réduire les coûts de transaction et évaluer son utilité dans les transactions liées à la propriété intellectuelle de l’entreprise. 

Ce projet, développé par la société belge SettleMint, soulève des questions juridiques et pourrait transformer les paiements au sein de l’écosystème Sony.

Source :Journal du coin

Le chiffre de la semaine : 64

Le chiffre de la semaine :  64

FTX vient de vendre entre 25 et 30 millions de tokens SOL au prix de 64 dollars l’unité, largement en dessous des prix du marché.

L’entreprise a donc pu lever jusqu’à 1,9 milliards de dollars afin de rembourser ses clients et créanciers. 

Engelbert Leprince

Rédacteur

Pour aller plus loin :