par Août 19, 2023Web3

Art et Web3 | Metaverse | NFT

A la conquête du metaverse – Rencontre avec DJ Bufalo, artiste NFT

Les vacances sont propices aux voyages. Et ce mois d’août 2023 en est un exemple. Après avoir fait une halte à Auxerre avec Maxime Chery, fier organisateur de l’événement CryptOx’R, il est temps de nous aventurer dans un autre monde, un monde virtuel. Pour cela, nous sommes allés à la rencontre de Bufalo, pionnier des mondes numériques, pour une chevauchée fantastique dans l’univers de ce DJ passionné de western.

Le metaverse ou définir l’ailleurs virtuel

Commençons par les bases. Le metaverse, ou métavers, désigne, depuis sa première apparition dans les années 90, un monde virtuel où tout est possible. Bien que sa tonalité dystopique initiale ait été critiquée, ces univers numériques sont devenus des espaces de plus en plus attrayants, inspirant des films de science-fiction tels que Ready Player One. Cependant, le terme metaverse, ou métavers ou multivers en français, n’est pas du goût de tous et n’a pas encore réussi à accrocher le public.

Au fil des années, les avancées technologiques ont rendu possible l’idée de metaverse, l’idée d’un monde numérique infini où l’on peut vivre, évoluer, rencontrer et, surtout pour certains, consommer.

Ainsi, ce secteur a attiré lattention de la blockchain et celle de grands acteurs de l’économie internationale, qui y ont vu une manne financière que McKinsey estime à 5000 milliards de dollars d’ici 2030.

De fait, en raison de son innovation, de son immaturité et de la tonalité futuriste des idées qu’il véhicule, le metaverse appartient à ce que l’on appelle le Web3, un concept parfois critiqué qui rassemble l’internet du futur.

Le metaverse et la blockchain : un amour naissant

Le metaverse s’est donc rapidement rapproché de la blockchain, bien que de nombreux metaverses (tels que Roblox ou Minecraft) aient déjà été construits sur le Web2. Cependant, eux aussi sont également attirés par le Web3.

De fait, le metaverse remplit certains critères de la blockchain et de la décentralisation en fonction de l’angle sous lequel on l’aborde, que ce soit en termes de NFT (que nous avons pu découvrir avec Arke), de l’interopérabilité ou de l’appartenance à une communauté, comme l’explique Bufalo.

L’intégration de la technologie blockchain et des tokens non fongibles (NFT) dans la musique de Bufalo témoigne d’ailleurs de son engagement envers la sécurité des droits d’auteur et la traçabilité des créations. En sécurisant ses œuvres musicales avec des NFT, il crée de nouvelles opportunités pour les artistes de monétiser leur art dans le metaverse en expansion.

Il était une fois, Bufalo

Le cow-boy du metaverse

La trame principale de Bufalo est le futuristic western, une musique inspirée de la conquête de l’Ouest et du mythe américain du Far West. Sans surprise, Bufalo s’est imposé comme un pionnier en se produisant exclusivement dans le metaverse.

Son parcours musical a débuté en tandem avec l’avènement du Web 3.0. Aujourd’hui, il s’inscrit résolument dans le metaverse en offrant des sets et des performances qui transcendent les frontières du réel et du virtuel via Décentraland, premier metaverse que l’on découvre donc. Notons que la cryptomonnaie native de Decentraland est le MANA.

Le metaverse : « apporter de la valeur à une communauté »

Il est possible de trouver une communauté partageant un but commun, c’est ce que souligne Bufalo lors de notre entretien.

Cette communauté permet de se retrouver, de vivre une expérience de jeu, gagner des objets, et ainsi ressentir un grand sentiment d’appartenance à un groupe réuni autour d’une même passion. C’est le concept de communauté Web 3, porté par la décentralisation.

Impact entre le réel et le virtuel

Un aspect essentiel du travail de Bufalo réside dans sa capacité à brouiller les limites entre les mondes réel et virtuel. Ses performances ont été projetées lors d’événements majeurs tels que NFT New York et Art Basel à Miami. Nous avons également pu vivre cette expérience lors de l’événement Parisdotcom qui s’est tenu cet été à l’Institut du Monde Arabe.

Dans ces occasions, Bufalo s’est retrouvé physiquement devant un public réel tout en étant virtuellement présent dans le metaverse, créant ainsi un pont unique entre deux réalités.

Il est maintenant temps pour vous de passer aux choses sérieuse et de vous mettre en selle.
A la conquête du metaverse : Rencontre avec DJ Bufalo, artiste NFT, c’est maintenant.
Bon visionnage.