Accueil > Actualités > Le marché des cryptomonnaies subit sa plus forte chute de 2024

Le marché des cryptomonnaies subit sa plus forte chute de 2024

Nous venons d’assister à la pire semaine de 2024 sur le marché des cryptomonnaies. Sous couvert de relents de guerre entre l’Iran et Israël, des centaines de millions de dollars de liquidités se sont envolées. 

On ne le dira jamais assez, l’important dans ces moments-là est de dézoomer le regard et de prendre du recul. Bien sûr, pour les nouveaux arrivants, la main doit certainement trembler. Mais il faut garder en tête que la volatilité est le propre des cryptomonnaies, et qu’un potentiel de gain important ne peut qu’être accompagné d’un risque important. Tenez donc bon !

Si l’on regarde le Bitcoin, l’actif rend 7,5% sur la semaine et a même chuté aux abords des 62 000 dollars dans la nuit de samedi à dimanche. Du côté des altcoins, la chute est bien plus brutale, avec des baisses allant de 15 à 40% en moyenne sur sept jours. Au global, le marché à perdu près de 400 milliards de dollars de valorisation pour venir s’établir à 2 425 milliards de dollars. 

On peut dire que l’on s’est fait saigner à blanc !

Aussi, c’est l’heure de notre crypto actu hebdomadaire. 

Naissance de la Ligue pour la sécurité dans le Web3 (LSW3) 

Naissance de la Ligue pour la sécurité dans le Web3 (LSW3).

La Ligue pour la Sécurité dans le Web3 (LSW3) a été officiellement créée, avec comme principal instigateur la société de cybersécurité RAID Square. Cette initiative regroupe des acteurs du secteur privé et public français afin de renforcer la sécurité de l’écosystème blockchain. 

Face aux défis tels que la lutte contre le phishing, les hacks, les drainages de wallets et les « rug pulls« , cette association vise à établir des pratiques optimales et du contenu éducatif pour standardiser la sécurité dans le Web3. 

Les membres fondateurs incluent des acteurs majeurs tels que le COMCYBER du ministère de l’Intérieur, Vivendi, Binance, et d’autres entreprises clés du domaine blockchain. Leur objectif premier sera de développer des outils pédagogiques pour sensibiliser et protéger les utilisateurs contre les escroqueries. 

Source : Capital

Bientôt la fin de l’USDT en Europe. Un cataclysme sur les cryptomonnaies ?

Bientôt la fin de l'USDT en Europe. Un cataclysme sur les cryptomonnaies ?

Paolo Ardoino, PDG de Tether, a exprimé lors de la Paris Blockchain Week son refus de se conformer à la réglementation MiCA de l’UE, qui sera effective en juin 2024.

Selon lui, cette loi impose des contraintes trop lourdes sur les liquidités des réserves des stablecoins, menaçant l’innovation et l’adoption en Europe. Ardoino a mis en lumière les risques de faillite bancaire comme problème majeur associé à ces exigences réglementaires.

Tether envisage donc de ne pas adapter ses opérations aux normes de MiCA, ce qui pourrait contraindre les plateformes d’échange européennes à retirer l’USDT de leurs services. 

Source : Cryptoast

Sam Bankman-Fried, fondateur de FTX, conteste sa peine de 25 ans de prison

Sam Bankman-Fried, fondateur de FTX, conteste sa peine de 25 ans de prison.

Condamné à 25 ans de prison le 28 mars 2024, Sam Bankman-Fried, fondateur de la plateforme de cryptomonnaies FTX, a officiellement fait appel de sa sentence. L’appel a été déposé par son avocate, Alexandra Shapiro, auprès du tribunal du district sud de New York.

Cette démarche était attendue depuis l’annonce de sa condamnation par le juge Lewis Kaplan. Bien que l’appel offre une chance de réduction de peine, il comporte aussi des risques. SBF aurait pu être condamné à jusqu’à 110 ans de prison selon les chefs d’accusation initiaux. Actuellement, il reste détenu au Metropolitan Detention Center de Brooklyn, en attente des développements futurs de son appel. 

 Source : BFM TV

La SEC pointe du doigt Uniswap, le DEX de cryptomonnaies

La SEC pointe du doigt Uniswap, le DEX de cryptomonnaies.

Le protocole de finance décentralisée Uniswap (UNI) a reçu un avis Wells de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine, indiquant une potentielle action en justice future. Cette annonce a entraîné une chute de la valeur du token UNI. 

Hayden Adams, fondateur d’Uniswap, a exprimé sur X son mécontentement face à cet avis, affirmant que leur modèle d’affaires est légal.. Il a souligné que, malgré les défis, Uniswap est prêt à défendre sa position jusque devant la Cour suprême

En réponse à l’avis, Uniswap a également publié une déclaration officielle, contestant la perspective de la SEC selon laquelle la plupart des tokens sont des titres. Ils comparent les tokens à des formats de fichiers numériques, capables de stocker divers types de valeurs mais pas nécessairement considérés comme des titres financiers. 

Cette confrontation avec la SEC pourrait marquer une période prolongée de litiges pour Uniswap. 

Source : CoinDesk

MetaMask facilite la chasse aux airdrops de cryptomonnaies

MetaMask facilite la chasse aux airdrops de cryptomonnaies.

MetaMask, le wallet le plus utilisé dans l’écosystème DeFi, a annoncé une mise à jour significative pour aider les utilisateurs à ne manquer aucun airdrop. Le 9 avril 2024, l’entreprise a révélé l’intégration de l’API de Daylight qui permet aux utilisateurs de vérifier leur éligibilité aux airdrops directement depuis le wallet. 

Cette nouvelle fonctionnalité, accessible via la section « Explore » du portfolio MetaMask, liste tous les airdrops potentiels pour lesquels un utilisateur pourrait être éligible. Actuellement, cette fonction est uniquement disponible pour les blockchains Ethereum, Optimism, Arbitrum, Base, Zora et Polygon.

En plus de la vérification des airdrops, MetaMask et Daylight ont aussi collaboré pour développer un explorateur de NFT. Ce dernier offre des recommandations personnalisées basées sur plusieurs critères tels que la possession de jetons spécifiques ou l’activité des créateurs populaires. Cette initiative vise à simplifier l’accès aux nouvelles tendances de NFT pour les utilisateurs de MetaMask. 

Cette mise à jour est une réponse directe aux besoins des utilisateurs actifs dans le farming d’airdrops, qui peuvent désormais suivre et réclamer des airdrops plus facilement, évitant ainsi de passer à côté d’opportunités potentiellement lucratives. 

Source : Le Journal du Coin

Hong-Kong devrait bientôt accueillir des ETF Bitcoin Spot

Hong-Kong devrait bientôt accueillir des ETF Bitcoin Spot.

Deux grands fonds d’investissement chinois, Harvest Fund et Southern Fund, préparent le lancement d’ETF Bitcoin au comptant à Hong-Kong, région considérée comme un laboratoire financier pour la Chine. Tandis que la Chine continentale maintient une approche rigide contre les cryptomonnaies, Hong-Kong explore activement les technologies Web3, y compris les MNBC et la tokenisation d’actifs financiers

Le Securities Times révèle que ces fonds, gérant chacun environ 200 milliards de dollars, sont en phase d’approbation réglementaire pour offrir ces nouveaux produits. Southern Fund, déjà expérimenté avec des ETF sur contrats à terme pour Bitcoin et Ethereum, a déjà des rêves de grandeur.  

Ces démarches illustrent l’approche dualiste de la Chine qui, tout en imposant des restrictions sévères au trading et minage de cryptomonnaies sur son territoire principal, permet à Hong-Kong de développer un cadre financier plus libéral. Si approuvés, ces ETF offriront un moyen indirect pour les investisseurs chinois de participer au marché de Bitcoin, renforçant le rôle de Hong-Kong comme fenêtre financière de la Chine sur le monde. 

Source :Cryptoast

Le chiffre de la semaine : 936

Le chiffre de la semaine.

C’est le montant en millions de dollars des liquidations sur le marché de cryptomonnaies sur la journée du vendredi 12 avril 2024.

Ces liquidations ont fait plonger le marché. Un plongeon qui s’est poursuivi le lendemain avec l’annonce d’une attaque de l’Iran sur Isräel, en réponse à la précédente offensive israélienne contre un ambassadeur iranien. 

Engelbert Leprince

Rédacteur

Pour aller plus loin :