par Sep 9, 2023DeFi

Gouvernance | Validateur

De Ledger à XDEFI : Zdeadex, architecte DeFi

Après une rentrée sur les chapeaux de roues avec Sam, cofondateur de Node Guardians, nous souhaitons aujourd’hui vous présenter un développeur. Nous sommes donc allés à la rencontre de Zdeadex, développeur chez XDEFI et fondateur de StakeLab.

Nous serons alors de nouveau satellisés sur la blockchain Cosmos afin d’approfondir nos connaissances sur la gouvernance et ses enjeux dans la DeFi.

Cosmos, un espace infini pour l’interopérabilité

Ce n’est pas la première fois que nous abordons Cosmos (ATOM), et pour cause, rappelez-vous, Impertor.co est validateur sur cette blockchain, entre autres. Pour explorer Cosmos et comprendre donc le discours de notre invité, il est important de comprendre qu’il s’agit d’un écosystème blockchain encore embryonnaire.

Cet écosystème est composé de différentes chaînes (ou zones) interconnectées. Cosmos vise à résoudre le problème de fragmentation des blockchains en favorisant l’interopérabilité. Cette approche a le potentiel de révolutionner la manière dont les blockchains communiquent entre elles.

Stakelab

Gouvernance ou servitude volontaire 3.0

La gouvernance est l’une des pierres angulaires de tout écosystème blockchain. Cosmos ne fait pas exception à cette règle. Les détenteurs de jetons ATOM, la cryptomonnaie native de Cosmos, ont un droit de vote pour prendre des décisions importantes concernant le réseau. Mais ici se pose une question essentielle : comment inciter davantage de détenteurs de jetons à participer activement à la gouvernance pour qu’elle soit représentative des acteurs de l’écosystème ?

C’est là un défi auquel il faut s’attaquer, car il souligne la difficulté pour la DeFi d’être complétement décentralisée.

La DeFi à l’épreuve de la Décentralisation

La DeFi, ou Finance Décentralisée, est l’un des secteurs les plus dynamiques de l’écosystème blockchain. Cependant, elle n’est pas à l’abri de certaines difficultés, en particulier lorsque vient le moment de mettre en place la décentralisation. L’exemple des stablecoins utilisé par Zdeadex dans notre interview est significatif de cet obstacle.

Les stablecoins, que nous avons pus étudier lors de notre rencontre avec Angle Protocol, sont des actifs numériques conçus pour maintenir une valeur stable, souvent liée à une monnaie fiduciaire comme le dollar américain. Cependant, certains, dans un souci de conformité, sont codés pour permettre un gel des fonds.

Cela soulève une question :

Comment maintenir la décentralisation tout en respectant les réglementations ?

Les protocoles DeFi doivent-ils ainsi jongler entre la nécessité de se conformer aux lois existantes tout en restant fidèles à l’esprit de la décentralisation ?

La Quête de Solutions : Zero-Knowledge Proofs (ZKPs)

Les Zero-Knowledge Proofs (ZKPs), ou preuves de connaissance nulles émergent comme une solution technique possible à ces problèmes. Ce sont des protocoles permettant à un acteur de prouver qu’une situation est réelle sans avoir à révéler les informations relatives à cette dernière. En d’autres termes, ils permettent de prouver qu’une information est vraie sans révéler cette information elle-même.

Dans le contexte de la DeFi, les ZKP pourraient être utilisés pour vérifier la conformité sans exposer les détails des transactions. Cependant, les ZKP ne sont pas une solution miracle comme souligne Zdeadex.

Ils soulèvent des questions de confidentialité, de scalabilité et de complexité technique. L’adoption de cette technologie nécessitera un équilibre délicat entre la sécurité, la décentralisation et la conformité réglementaire.

Enfin de compte, et ce sont là les mots qui introduiront cette vidéo, l’avenir de la DeFi semble reposer sur notre capacité à équilibrer nos lois avec l’innovation technologique. Cependant, ce n’est qu’en explorant ces problématiques et en discutant des contraintes créées par ces obstacles avec discernement que nous pourrons façonner un écosystème plus résilient.

Bon visionnage !